Accueil
Approche SPAGYRIQUE
ACTIFS et PLANTES
CIBLES des ACTIFS
SYNERGIES D'ACTIONS
SPAGYRIE & PSYCHÉ
Concept ARRA
ACCÉS THERAPEUTES
Télécharger Dossiers
Herboplanet Complex.
ACISTOM HS100 *
ACISTOM NEW
ADIUVANTIBUS HS722
ALISOL HS 1030
ALIVIT HS9 *
ALLERSOL HS700 *
AMENOSOL B HS210 *
ANANAS COMP HS112
ARCTIUMSOL HS150 *
ASITOL HS121 *
ATROSOL HS125 *
BACSOL HS4
BARDANA COMP HS102
BETAMIX HS103
BETULA COMP HS302
BISOL HS5 *
BRONSOL 200 Sirop *
CALMIX 100 Sirop *
CAPITIS *
CASSIASOL *
CISTISOL
CLIMASOL HS124
COLERIL PLUS HS736 *
CLOROFILIN
CORDIASOL HS118 *
CORNUS COMP HS304
DEFESOL HS122 *
DIFLOR HS732 *
DIMAGRET *
DIORSOL *
DISPESPOL *
DIURESOL *
DRAINIL *
DRENASOL HS15
ELEUTEROSOL *
ENZYSOL HS135 *
EPARENOL HS16
EPASOL HS119 *
FERROSOL HS7 *
GASTROSOL HS206 *
GYMNESOL HS706 *
HERBOSOL C HS123 *
HERBOSOL CA *
IALURASE Plus 740 *
IMMUNOSOL HS744 *
IN-FLU 100 sirop *
INFLUBIOTIC Aérosol*
JUGLANS COMP HS 306
K2 SOL
LACTORIL HS 602
LAXATIL-P poudre *
LIQUISOL poudre *
MAGSOL 5 PLUS HS708*
METEORSOL HS116 *
MINERALSOL *
MIOSOL HS 716 *
MNG PLUS SL3 *
MULTISOL *
NEO COLIFASTL *
NEVROSOL HS212 *
OLEA D3
OPATOSOL *
OPERTENSOL *
OROSOL *
OXYSOL *
PARIETARIA HS109 *
PINUS COMP HS 308
PRESTASOL HS720 *
PROINF HS538 *
PROLAVER HS127 *
PROSIL
PULMODREN HS310
PULMOSOL HS129 *
RADIO-ACT HS810 *
RADIO ACT JPG
RELAXSOL *
RINOPLUS HS208 *
RUSCUSOL HS137 *
SEDASOL HS101 *
SULFONIL HS710 *
SURCORTEX HS 405 *
TAMARIS COMP HS211
TARAXSOL *
TONIXOL HS128 *
ULCE GEL
ULMASOL HS 3 *
VARIXOL B HS202 *
VITIS COMP HS214 *
Prod.hors spagyrie
QUANTIQUE ?
LE SILICIUM
B.E de L.C. VINCENT
PARODONTOLOGIE
RESVERATROL
Ionocinèse
Contact
REFLEXIONS CULTURE
ARTICLES ET LIENS
Vos Remarques
BIBLIOGRAPHIE
DIVERS ARTICLES
Formulaire de contact
Mentions Légales
Dossier TC

 

 

 

ASITOL   (ANSITOL)                                           

HS 121

SÉDATIF HYPNOTIQUE - HYPNOINDUCTEUR 

 

TSA ( RE 1: 5 ) de :

Valériane officinale (Valeriana officinalis) racine 1,75 g,

Escholtzia (Eschscholtzia californica) plante fleurie 0,70 g,

Camomille Matricaire (Matricaria chamomilla) fleurs 0,35g  

Mélilot (Melilotus officinalis) sommités en fleur 0,28 g,

Houblon (Humulus lupulus) fleurs 0,14 g,

Mélisse officinale (Melissa officinalis) feuilles 0,14 g,

Coquelicot (Papaver rhoeas) pétales 0,14 g.  

 

Sommeil difficile :

70-100 gouttes, dans un peu d'eau, 10 minutes avant le coucher

ou

25-30 gouttes 2-3 fois par jour ou bien au besoin. 

 

Le produit est à base d'extraits de plantes et peut avoir une légère sédimentation.

Nous vous recommandons de bien agiter le flacon avant l'utilisation.

Produit inclus dans le registre des suppléments du ministère de la Santé Italien,

Code X AD 06813-Y.

Produit inclus dans le registre des suppléments du ministère de la Santé Belge, 

Code PL 1653/10. 

 
 
 
Cibles : 

Insomnie,

États anxieux,

Angoisse,

Attaques de panique,

Névroses,

Hystérie,

Hémicrânie d'origine nerveuse.

Spasmes intestinaux,

Spasmes de l'utérus,

Coliques,

Dépression

Insomnie nerveuse .

Anxiété,  

Manque de sommeil

 

Effets :

Pectorales pour bronchites,

Sommeil des enfants nerveux

Apaisant

   

 

 

 

Osservations :

La VALÉRIANE (Valeriana officinalis) contient des esters de bornéol auxquels

la plante doit son action caractéristique sédative et d'autres substances

glucosidiques et alcaloïdiques. L'action pharmacologique de la plante ne dépend pas

d'une seule substance, mais d' un complexe de composés. L'iso-valérianate de bornéol,

par exemple, même s'il ne participe qu'à l'activité biologique de la drogue, est doté,

en tout cas, d'un léger pouvoir stupéfiant qui favorise le sommeil chez les sujets

nerveux en diminuant l'excitabilité de la moelle épinière. Le valénol (alcool sesquiterpénique)

a une action spasmolytique pareille et peut-être même supérieure à celle de la

papavérine. Une partie considérable des effets neurotropes de la valériane est due

aux valépotriates qui agissent comme des calmants dans certaines formes d'agitation

et sont en mesure d'atteindre un effet sédatif sans compromettre en même temps la

capacité de concentration et la faculté créative. La plante agit sur le système nerveux

avec l'effet dépressif sur l'axe cérébro-spinal, et sur le système cardiovasculaire en

produisant une diminution de la pression en rapport à une excitation parasympathique

et une dépression centrale (M. PEDRETTI, La valeriana, in Erb. Domani 5/86). La plante

fait diminuer la fréquence des contractions cardiaques et les rend plus amples en

régularisant l'énergie systolique et la pression sanguine, c'est pour cette raison que

les préparations de valériane peuvent être utilisées dans la thérapie des névroses

cardiaques avec des palpitations et le sentiment d'angoisse. C'est un sédatif qui

s'avère excellent dans le traitement de certaines formes de névroses, des formes

pas graves de l'hystérie, de l'angoisse chez les neurasthéniques, de l'insomnie

nerveuse, des troubles de la ménopause, aussi que de certaines affections spasmodiques.

 

L'ESCHOLTZIA (Eschscholtzia californica) est un remède classique phytothérapeutique

pour l'insomnie. Elle contient des alcaloïdes benzyl-isoquinoléiques et

benzophenanthridines (protopine, eschscholtzine, californidine, berbérine, berbérine,

lauroscholtzine), glucosides flavonoïques, phytostérols, de petites quantités de

morphine, etc. La solution hydroalcoolique des sommités fleuries est utilisée pour

ses propriétés antispasmodiques contre l'insomnie et les états anxieux , car elle 

agisse sur le système nerveux central, aussi que contre les neuropathies chez

les enfants.

L'action principale de cet actif est au niveau du système nerveux central, où elle exerce

les activités hypno-inductrices sans causer d'étourdissements au réveil, car cet effet ne

dépasse pas les 6 heures. Elle peut avoir une action antalgique générale liée en grande

partie à sédation d'origine centrale. La protopine possède tout d'abord une action sédative,

hypno-inductrice et antalgique, mais elle a aussi des fonctions secondaires:

antiphlogistique et antiserotoninique. L'Escholtzia inhibe partiellement l'activité des

enzymes qui dégradent les endorphines en faisant augmenter de cette façon l'action

biologique des enképhalines et de la bêta-endorphine. Les propriétés sédatives,

hypnotiques et anti-dépressives du phytocomplexe s'expliquent par le fait qu'il inhibe l

a dégradation enzymatique des catécholamines et la synthèse de l'adrénaline, aussi

que l'activité de la dopamine bêta-hydroxylase, de la monoamine-oxydase de type B

et de la diamino-oxydase. Ces résultats indiquent que le phytocomplexe maintient les

niveaux élevés des catécholamines dans le cerveau grâce à l'inhibition de leurs voies

cataboliques enzymatiques.

 

La CAMOMILLE (Matricaria chamomilla) contient le bisabolol, qui joue un rôle protecteur

vis-à-vis des lésions ulcéreuses duodénaux et des gastrites. L'apigénine et les glucosides

contenus dans la plante ont une action spasmolytique et sédative à peu près trois

fois supérieure par rapport à celle de la papavérine. Elle est utile, donc, comme un

anti-inflammatoire du tractus gastro-intestinal, un smasmolytique gastro-intestinal et un

sédatif.

 

Le MÉLILOT (Melilotus officinalis) a des propriétés antispasmodiques et sédatives

au niveau viscéral et du système nerveux central, il doit ces propriétés aux coumarines

(principes actifs) y contenues, en plus il contient des flavonoïdes, grâce auxquels il agit

aussi comme un diurétique. Les triterpènes y contenus, au contraire, favorisent l'absorption

des autres principes actifs. La plante est utile, donc, pour le traitement des spasmophilies

gastriques et des spasmes au niveau de l'appareil rénal (pre-calculoses, cystite), de

l'anxiété et des difficultés ou bien du manque de sommeil.

 

L'HOUBLON (Humulus lupulus) contient des acides amers phloroglucinoliques et le

2-methyl-3-buten-2-ol qui ont des propriétés sédative, soporifique et antispasmodique.

Utile dans les insomnies, spasmophilies arrivant avec la ménopause.

 

La MÉLISSE (Melissa officinalis) a des propriétés antispasmodiques et sédatives dues aux 

flavonoïdes et triterpènes y contenus. Elle exerce aussi une activité antithyroïdienne en

inhibant la liaison de l'hormone TSH avec des récepteurs membranaires.

 

Le COQUELICOT (Papaver rhoeas) a des propriétés calmantes et décongestionnantes.

Ses fleurs renferment deux éléments fondamentaux de la pharmacologie: la codéine et la

morphine.

 

 

 

Top
Borghiero Roger  | r.borghiero@gmail.com