Accueil
Approche SPAGYRIQUE
ACTIFS et PLANTES
ACTIFS : PLANTES
ACTIFS : AUTRES
Détails Actifs "A"
Détails Actifs "B"
Détails Actifs "C"
Détails Actifs "D"
Détails Actifs "E"
Détails Actifs "F"
Détails Actifs "G"
Détails Actifs "H"
Détails Actifs "I"
Détails Actifs "J"
Détails Actifs "K"
Détails Actifs "L"
Détails Actifs "M"
Détails Actifs "N"
Détails Actifs "O"
Détails Actifs "P"
Détails Actifs "Q"
Détails Actifs "R"
REGLISSE Glycyrrhiza
REINE des PRES Spira
RESVERATROL
Resveratrol ARTICLES
Resveratrol ETUDES
RHODIOLA ROSEA
RHUBARBE de CHINE
RHUBARBE Rheum palma
RIBES NIGRUM Cassis
RIZ ROUGE Fermenté
ROMARIN OFFICINAL
ROSA CANINA Eglantie
RUBIS
RUBUS FRUCTICOSUS
RUBUS IDAEUS Framboi
RUSCUS ACULEATUS
Détails Actifs "S"
Détails Actifs "T"
Détails Actifs "U"
Détails Actifs "V"
Détails Actifs "W"
Détails Actifs "X"
Détails Actifs "Y"
Détails Actifs "Z"
CIBLES des ACTIFS
SYNERGIES D'ACTIONS
SPAGYRIE & PSYCHÉ
Concept ARRA
ACCÉS THERAPEUTES
Télécharger Dossiers
Herboplanet Complex.
Prod.hors spagyrie
QUANTIQUE ?
LE SILICIUM
B.E de L.C. VINCENT
PARODONTOLOGIE
RESVERATROL
Ionocinèse
Contact
REFLEXIONS CULTURE
ARTICLES ET LIENS
Vos Remarques
BIBLIOGRAPHIE
DIVERS ARTICLES
Formulaire de contact
Mentions Légales
Dossier TC

 

 

 

PETIT HOUX 

Ruscus aculeatus

Fragon faux-houx - Pungitopo

Racine

 

Le PETIT HOUX (Ruscus aculeatus) contient un principe actif

appelé ruscogénine qui a des propriétés anti-oedème,

anti-inflammatoires, vasocontrictrices sur la microcirculation et

il est en mesure de régulariser la perméabilité et la résistance

capillaire par une action similaire à celle de la vitamine P

(M. Pedretti, Chimica e farmacologia delle piante medicinali).

 

Le petit houx est utilisé comme remède par excellence dans le

traitement des hémorroides et des varices pour ses propriétés

de tonique veineux, anti-inflammatoires, et  astringentes.

 

Weiss signale que le Ruscus est efficace dans les syndromes

anorectaux, surtout dans les hemorroides, où il y a une décongestion

des nodules hémorroidaires inflammés qui se désenflent en donnant

au patient une senstion de soulagement.

 

Leclerc aussi a signalé l'emploi du Ruscus  dans les cas d'hémorroides

en mentionnant l'expérience de Caujolle et collaborateurs

(Toulouse médical, 1952)  lesquels ont démontré qu'on a des

améliorations considérables, rapides et durables et que dans

certains cas ils ont le valeur d'une vraie guérison et tout ça par

l'administration de 30-50 gouttes d'une solution hydroalcoolique

au 10%, ou bien par un R.E. 1/10 de racine de Ruscus (R.E.

de la TSA 1/5 = double concentration de principes actifs

par rapport au R.E. 1/10).

 

 

 

Les  observations cliniques sont maintenant  nombreuses qui

mettent en évidence les propriétés vasculoprotectrices et de

tonique veineux du ruscus, en démontrant l'efficacité de ce

phytocomplexe dans l'amélioration de la symptomatologie liée

à l'insuffisance veineuse et à la crise hémorroidaire

(Bruneton, 1993).

 

Voir dossier IVC

  

Voir aussi :

Complexe Ruscusol 

   

 

Notes :  

Le rhizome a des vertus circulatoires, car il est diurétique et

vasoconstricteur d'où le surnom de « plante des jambes légères ».

La racine est émolliente. Elle contient un glycoside stéroïdien,

la ruscogénine, utilisé dans des pommades pour les

hémorroïdes (Ruscorectal) ou les poches sous les yeux

(en association avec la quercétine). 

 

Étude toxicologique

Le petit houx renferme un saponoside et du nitrate de potassium,

il est peu toxique et a des propriétés apéritives et fébrifuges.

extrait de  http://fr.wikipedia.org/wiki/Ruscus_aculeatus

   

Top
Borghiero Roger  | r.borghiero@gmail.com